ulte protestant

 

 

Le culte est un moment privilégié de formation et de rassemblement pour la communauté.

 

Tous ceux qui le désirent, d'où qu'ils viennent, peuvent y assister. La réflexion sur la la Bible y a une place prépondérante.

 

 

 

Le Culte c'est d'abord un culte rendu à Dieu, en se rassemblant pour le célébrer, le chanter, le prier, et pour se mettre à l'écoute de sa Parole. C'est aussi une possibilité qui est offerte pour faire un pas de plus vers Dieu, et pour enrichir sa propre lecture de la Bible. Et, ce qui ne gâche rien, ce peut être lla joie de se retrouver ensemble.

 

Il est ouvert à tous. On peut y venir par simple curiosité.

 

 

 

 

Voici les différentes étapes du déroulement d'un culte:

 

 

La parole que Dieu nous adresse est le centre du culte. Un culte comporte donc la lecture de la Bible et la prédication. Le culte est la réponse des croyants à l'appel de Dieu. Il est un dialogue avec Dieu. L'officiant(e), pasteur(e) ou pas, est membre de l'assemblée. Il n'a pas une  place à part d'intermédiaire, mais une fonction ou un ministère particulier pour lequel il a été formé, discerné et  appelé. C'est le Christ qui préside le culte.


Une première partie d'ouverture prépare à l'écoute de cette parole.

 

- Tout d'abord, l'Ouverture ou Salutation.

L'assemblée reçoit des paroles annonçant la "grâce et la paix " de la part de Dieu. L'assemblée qui se place sous le regard de Dieu, reconnaît que c'est lui qui nous appelle, que c'est lui qui nous accueille et qu'enfin il est déjà là quand nous arrivons.


- Chant d'un psaume à l'unisson.

Une des premières tâches des Réformateurs fut de traduire ou faire traduire les psaumes dans la langue parlée, sous une forme poétique et de les mettre en musique. Les 150 psaumes ont été traduits et mis en vers par les poètes Clément Marot et Théodore de Bèze, mis en musique par Goudimel à Genève autour des années 1550-1560. Le psaume est chanté à l'unisson, permettant ainsi à l'assemblée toute entière (pas de chantre ni de spécialistes) de se constituer.


- Vient ensuite un moment de louange, nous pourrions aussi dire de reconnaissance ou de remerciement.

L'assemblée reconnaît que Dieu nous a tout donné.


- Suit la prière de repentance ou confession des péchés.

C'est l'attitude du croyant devant la gloire de Dieu.

Nous reconnaissons notre incapacité à faire le bien par nous même et le besoin d'en appeler à l'aide et au pardon de Dieu.


- Déclaration du Pardon de la part de Dieu.

Dieu nous a aimé le premier, il a engagé une relation de bienveillance et de pardon avec nous. Il nous le dit en Jésus Christ. Il nous libère de tout ce qui nous aliène et nous empêche de vivre.

C'est la grâce : Dieu nous redresse.


-  La volonté de Dieu ou loi.

Pardonnée et libérée, l'assemblée écoute ce que Dieu veut pour nous et nous donne la force de faire.

 

Vient ensuite la liturgie de la parole.


- Prière d'illumination.

L'officiant demande à Dieu d'éclairer les membres de l'assemblée afin que la parole lue et prêchée devienne parole de Vie, parole de Dieu.


- Lecture de la Bible.

Selon les cas, il est lu un ou plusieurs textes, pris dans l'Ancien et le Nouveau Testaments.


- Prédication.

Elle est traduction (interprétation) et actualisation de la parole de Dieu. Les expériences de foi, de relations entre Dieu et l'humanité relatées dans la Bible sont développées et rapprochées d'expériences plus contemporaines.

Elle nous fait comprendre ce que le texte signifie aujourd'hui et annonce la Bonne Nouvelle (Évangile) du salut en Jésus Christ.


- Silence - moment musical - recueillement.


- confession de foi.

Elle exprime la réponse de l’Église à la parole de Dieu.



Désormais et jusqu'à  la fin du culte, l'assemblée s'ouvre sur le monde et vers l'extérieur :

 

- Les annonces.

Elles tournent l'assemblée vers le futur et vers les activités locales ou plus lointaines.

Elles permettent le partage de nouvelles des uns et des autres, invitant l'assemblée à prolonger la vie d’Église dans la semaine, par la prière, des visites ou d'autres activités.


- L'offrande qui traduit par un acte concret pour l’Église, l'engagement du croyant.

L'Église vit uniquement par les dons et l'engagement de ses paroissiens. Elle est un acte de reconnaissance pour les dons reçus de Dieu.


- La prière d'intercession. ou l'on présente à Dieu ses préoccupations pour la misère de chacun et du monde en général, demandant aussi son aide pour agir dans ce monde. Elle est suivie du Notre Père...


- Enfin la bénédiction.

  C'est l'envoi de chacun dans le monde avec la présence et l'aide de Dieu.


Dans notre Église locale la Cène (cena= repas du soir en latin) ou sainte Cène est célébrée les premiers, troisième et cinquième dimanches du mois ainsi que pour les fêtes de l’Église.